• Depuis plusieurs années "Comparaisons" peut compter sur la société des droits d’auteurs.
  • Comparaisons-Paris
    Le Grand-Palais
  • Comparaisons-Paris
  • Comparaisons-Paris
    Groupe la vie en instantané
  • Comparaisons-Paris
    groupe sculpture plurielle
  • Comparaisons-Paris
    groupe composition et couleur
  • Comparaisons-Paris
    figuration actuelle
  • Comparaisons-Paris
    groupe expressionnisme
  • Comparaisons-Paris
    groupe singulière sculpture
  • Comparaisons-Paris
    groupe abstraction lyrique
  • Comparaisons-Paris
    groupe constructivisme
  • Comparaisons-Paris
    groupe transposition figurative
  • Comparaisons-Paris
    groupe visionirique étrange
  • Comparaisons-Paris
    groupes Les naïfs
  • Comparaisons Paris
    groupe Retour d'émotion
  • Comparaisons-paris
    groupe Installations libres
  • Comparaisons Paris
    Groupe Évocation narrative
  • Comparaisons Paris
    Groupe Hors les normes
  • Comparaisons-Paris
  • Comparaisons-Paris
    Groupe de l'apparence à l'imaginaire
  • Comparaisons-Paris
    Groupe Figuration inévitable
  • Comparaisons-Paris
    Groupe Mémoires croisées
  • Comparaisons Paris
    Groupe Geste et synthèse
  • Comparaisons Paris
  • Comparaisons paris
  • Comparaisons Paris
  • Comparaisons Paris
    Paysage...au-delà
  • Comparaisons Paris
    Exubérente écriture
  • Comparaisons Paris
    Métaphore
  • Comparaisons Paris

Groupe

Visionirique étrange



  

Lukáš KÁNDL


DIVINITÉ MI-HOMME MI-BÊTE
Dans les traditions de nombreux pays, on rencontre souvent des êtres étranges, mi-homme, mi- bêtes. Citons par exemple Sekhmet- la femme à la tête de lionne, le Centaure – cheval au buste d’homme, la Sirène  - une femme poisson, ou encore Sobek – un homme à la tête de crocodile…
Tous ces êtres nous fascinent par leur pouvoir souvent dangereux…Sekhmet, déesses guerrière, rependait de redoutables épidémies, mais, apaisée, elle avait le pouvoir de guérir toutes les maladies. La Sirène est une femme magnifique au chant envoûtant et au pouvoir de séduction irrésistible, à tel point que sa mélopée ensorcèle et conduit le matelot à la suivre définitivement  dans les profondeurs océanes. Quant à la méduse, grâce aux serpents qui lui tenaient lieu de chevelure, elle figeait en pierre tout homme assez hardi et impudent pour oser la regarder.
Chaque artiste nous dévoile ici sa divinité préférée, qui le séduit, l’effraie, ou les deux et nous offre son regard intime sur ces figures mythiques.

Lukáš KÁNDL
Groupe 2017:   

ARIEV – BACHELIER - DE ROSA - DI VOGO – DJUROVIC - IVANOVIC - JONTSCHEWA - KÂNDEL –  MALINOWSKI - MÜLLER – SABLON PEREZ – SCHMID - TIUNINE – VERDISSI - ZACEK - ZADEMACK